Cape Point

À 60 kilomètres en dehors de la métropole du Cap, Cape Point est un but de randonnée convoité pour sa richesse florale, sa colonie d’oiseaux et sa vue imprenable sur la mer. Le point.

De majestueux récifs surplombant la False Bay. Une mer bleu émeraude qui tantôt se retire et tantôt déchaîne des vagues houleuses sur la crique. Des sentiers de crête dominés par une végétation dense de fynbos. Et pour faire déborder la coupe, des grenouilles fantômes, des babouins et des loutres sans griffe butinant entre les rochers. Un unique endroit collectionne tous ces panoramas : Cape Point, un éperon rocheux situé au sud-est de la Péninsule du Cap, proche du Cap de Bonne-Espérance. Les randonneurs avertis des merveilles du promontoire y consacreront un arrêt lors de leur passage à Cape Town. Le promontoire fait partie du parc naturel de la Montagne de la Table, ce qui est synonyme d’écotourisme. Que vous veniez à Cape Town pour un voyage d’affaires ou de plaisance, Cape Point exaucera certainement vos besoins d’évasion.

Histoire

Une fausse rumeur court sur Cape Point qu’il convient ici de dissiper. On croyait à tort que l’océan Atlantique rencontrait l’océan Indien à l’endroit du promontoire. La réalité est que la zone de convergence renvoie à toute la côte sud de la capitale, entre le Cape Point et le Cap Agulhas. Ces précisions étant dites, le promontoire rocheux est auréolé de légendes ou - devrait-on dire - de tristes légendes.

Le courant froid de l’Atlantique et le courant chaud de l’océan Indien rendent la mer instable. Les vagues se soulèvent, les courants sont forts, les marées montent et descendent soudainement. Au cours du siècle dernier, des évènements tragiques désolaient le promontoire. De nombreux pêcheurs ont été engloutis par les flots. Il n’y a pas que le paquebot Lusitania qui a échoué sur Bellows Rock, un énorme récif au sud de Cape Point.

Un guide audio permet de revivre les moments forts de Cape Point, de la fondation des phares aux catastrophes maritimes, en passant par le mythe lié à l’apparition des fantômes.

Aujourd’hui

À la pointe sud de la Péninsule du Cap, le Cape Point est à la fois une icône et un patrimoine naturel incontestable de l’Afrique du Sud. La vue incroyable, les plages de sable fin et la riche biodiversité résidente en font une destination de premier ordre pour les familles.

A voir et à faire à Cape Point

Monter au sommet du phare

Pour s’y rendre, il n’y a que deux moyens : le funiculaire ou la randonnée. Plus pratique, le Flying Dutchman Funiculaire vous transporte au sommet en moins de 3 minutes. À chaque tournée, il peut supporter une charge de 30 personnes. Une vue magnifique vous y attend : vous observerez des aiguilles de fée émerger des profondeurs de la mer ; des centaines d’échassiers se sont construit un nid sur ces roches, certains essayant d’attraper en plein vol les petits poissons emportés par les vagues. Vous aurez une vue d’ensemble de toute la Péninsule.

Faire des prises photographiques de la faune

Après l’ascension du phare, la deuxième attraction de Cape Point est sa faune sauvage. À la faveur d’une randonnée à pied, vous aurez l’opportunité de faire des dizaines de rencontres. Dans le chapitre des antilopes, on peut mentionner le steenbock, l’élan et le zèbre de la montagne du Cap. Le parc répertorie également un grand nombre de reptiles et d’amphibiens. 7 750 hectares.

Observer des mammifères marins

Si la chance est de votre côté, vous apercevrez des dauphins s’amusant joyeusement à la surface de l’eau. Les baleines sont au rendez-vous entre mai et novembre.

S’offrir une pause gourmande

Le restaurant tient son prestige de son cadre d’exception. La baie, le bleu infini de l’océan et les falaises boisées peuvent être embrassés dans une même perspective, la Montagne de la Table apparaissant en toile de fond. La cuisine n’est pas en reste. Les touristes pourront commander des plats à base de poissons et de fruits de mer, avec un vin rouge corsé ou un blanc pour accompagnement. Cape Point concentre quelques-unes des meilleures tables de Cape Town.

Escalader l’ancien phare

La visite de Cape Point est incomplète sans un coup d’œil à l’ancien phare de Cape Point. L’altitude de l’ancien phare est supérieure de 162 mètres à celle du nouveau. Les ingénieurs du port ont eu tort de le placer si haut, puisque par beau temps les marins l’apercevaient trop tôt si bien qu’ils avaient tendance à jeter l’ancre trop près des brisants. Par mauvais temps, les brumes dérobaient le phare à la vue, ce qui occasionna une série de naufrages.

Si vous avez pris l’option d’une visite guidée, demandez au guide de vous narrer l’aventure de l’Hollandais Volant, un vaisseau fantôme au nom duquel le funiculaire a été baptisé. Il a coulé dans les parages de Cape Point lors d’une tempête, et jusqu’à ce jour ses matelots continuent de tourmenter les navires qui font escale dans la baie.

Il y a 700 mètres de distance entre l’ancien et le nouveau phare. Le Flying Dutchman Funiculaire vous y conduira.

Informations pratiques

Quand y aller ?

Le climat de Cape Town ressemble à celui de la France méditerranéenne. Etés secs et hivers doux accompagnés de pluies. Pour organiser une journée d’excursion sur Cape Point, la meilleure période se situe entre mai et octobre. Les prix d’hôtels sont au plus bas durant les mois de septembre et d’octobre.

Comment y accéder ?

Il n’y a actuellement aucun transport public desservant le promontoire. Aussi il faut louer les services d’un taxi ou d’un véhicule privé pour s’y rendre.

Attractions à proximité

La visite du Cape Point vous a plu ?

- Le cap de Bonne-Espérance ;

- La montagne de la Table ;

- Les domaines viticoles de Kirstenbosch.

Membre de Nomadays
Le réseau de spécialistes locaux

Bonjour

Je suis Patricia de "Passion Africa Travel ". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Appelez-nous au
+27 (0) 73 714 3732