Les chutes Mac-Mac

Dévalant les falaises montagneuses de Sabie, ville du nord-est de l’Afrique du Sud, les chutes d’eau Mac-Mac est un but d’excursion convoité. Le point.

Haut lieu du tourisme nature, la ville de Sabie est connue pour ses ressources forestières et ses cascades. Si vous recherchez une balade nature dans les environs, prenez la route des cascades de Sabie. Celle-ci traverse un environnement géologique à dévorer des yeux et une série de plaines colonisées par des plantes indigènes. La chute d’eau Mac Mac est l’une des attractions du sentier. Faisant un saut impressionnant de 70 mètres, ses flots tombent tumultueusement dans une étroite gorge avant de rejoindre la rivière Sabie. Cette journée d’excursion fera le bonheur des randonneurs mais comblera en même temps les envies et les fantasmes des ornithologues. À moins de 15 km en dehors de la ville !

Histoire de Mac Mac

le premier gisement d’or du nord de l’Afrique du Sud

Sabie compte plus de cascades naturelles que n’importe quel endroit de l’Afrique du Sud. La région a fait parler d’elle à l’époque des chercheurs d’or, entre 1840 et 1870 pour être plus exact. Pour cause, des gisements aurifères ont été mis au jour dans les anfractuosités des rochers sillonnés par la chute d’eau. Le camp d’exploitation a été baptisé Mac-Mac après l’arrivée en masse des mineurs écossais, son appellation première étant « Camp d’or de la Nouvelle-Calédonie ».

À l’origine, la chute d’eau ne formait qu’un seul et même cours d’eau. Le morcellement en deux parties était un artifice inventé par les mineurs afin d’accéder facilement aux carrières. Ils firent sauter le cours d’eau en 1873, ce qui donna naissance à deux cascades jumelles. Aujourd’hui, la chute d’eau Mac-Mac est admise au rang des monuments nationaux du pays.

Promenade autour de la chute d’eau

La cascade est merveilleusement engloutie dans l’écrin forestier. La randonnée est à la portée de tous et n’exige pas des compétences techniques en escalade. Il suffit d’ouvrir grands les yeux et de contempler la variété des paysages.

Voici les moments forts du circuit :

- Une promenade agréable dans les bois de pins ;

- Des prises photographiques : les grilles métalliques peuvent poser un obstacle à la visibilité. Veillez à vous munir d’un petit appareil pour que l’objectif puisse passer à travers les treillis ;

- Expérience de baignade dans une piscine naturelle ;

- Pique-nique en famille : des installations de barbecue ont été aménagées à proximité de la cascade. Une occasion pour déguster le braai, le plat national des Sud-Africains.

Après une baignade rafraîchissante au pied de la cascade, engagez-vous sur le sentier Secretary Bird pour guetter une variété d’oiseaux. Les rouges-gorges, les merles, les grives, les bulbuls et bien d’autres se partageront vos applaudissements. La star est sans conteste l’oiseau secrétaire, un rapace diurne au plumage gris avec des bandes noires sur les rectrices, mesurant entre 1,25 et 1,5 mètre de long. Ce deuxième sentier s’étale sur 3 kilomètres. Cette promenade pacifique est un répit nécessaire avant d’entamer l’aventure sportive au sein du Blyde River Canyon et ses célèbres pitons rocheux. Mais c’est déjà un autre voyage…

Infos pratiques

Meilleure période pour partir

Les conseillers de voyage recommandent de passer l’été à Sabie pour voir les chutes Mac-Mac. À la suite des averses, les flots se gonflent sous les crues et la végétation exprime toute sa luxuriance. C’est donc à cette époque de l’année que le sentier des cascades est le plus panoramique. À noter que l’été africain se situe entre novembre et février.

Comment y venir ?

Les chutes d’eau Mac Mac se trouve sur le territoire administratif de Mpumalanga, province du nord de l’Afrique du Sud. Pour vous y rendre, le plus simple est de louer une voiture de location avec chauffeur ou de vous organiser avec le bureau d’excursion de votre hôtel dans le cas où vous séjournez à Sabie. La chute d’eau est à 13 km du centre-ville en suivant la R532 qui passe par la célèbre route panoramique.

Dans les environs…

En quittant le Mac Mac Waterfall, les touristes peuvent poursuivre le circuit en direction des cascades de Maria Shire, des cascades de Grave ou de Forest Falls. Sinon, le Pilgrim’s Rest est une étape obligée pour qui aiment l’artisanat. Les dames de ce village se spécialisent dans l’élevage de cocons et fabriquent des tissus à soie à motifs délicats.

2 photos
Membre de Nomadays
Le réseau de spécialistes locaux

Bonjour

Je suis Patricia de "Passion Africa Travel ". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Appelez-nous au
+27 (0) 73 714 3732