Village culturel Lesedi

À moins d’une heure de route de Johannesburg, le village culturel de Lesedi est mondialement connu pour ses tribus folkloriques, des peuples rompus dans l’art du chant et de la danse. Une visite mémorable sur le thème du patrimoine.

En parcourant le village de Lesedi, les étrangers se rendront compte de la beauté des types humains en Afrique du Sud. Des familles originaires de cinq ethnies différentes y ont élu domicile. Leur style d’habitation, leur costume bariolé, leur coupe de tête et leur nourriture à base de gibier témoignent d’un mode de vie ancestral à contre-courant du modernisme. Le succès touristique du village tient de son attachement aux cultures tribales. Voir quelque chose de nouveau, dormir dans une cabane en forme de ruche, assister à un spectacle de chant et de danse folklorique, découvrir autre chose de Johannesburg que ses zoos, ses fossiles d’hominidés ou son musée de l’Apartheid… Venir au village de Lesedi, c’est s’offrir une promenade éducative, artistique et riche en rencontres humaines. Prenez la route du village culturel de Lesedi et retrouvez ce que vous attendez d’un périple authentique en Afrique du Sud.

Où se trouve le village culturel de Lesedi ?

Lesedi fait partie des sites touristiques les plus visités de Johannesburg. Il est lové dans la chaîne montagneuse du Magaliesberg, tout près du Hartbeespoort Dam. La distance par la route depuis le centre-ville de Johannesburg est de 58,2 km, mais vous pourrez également l’atteindre en une quarantaine de minutes depuis Pretoria et Sandton. Les voyageurs avec enfants doivent absolument faire un saut dans cet adorable village multiculturel, après leur safari dans le Lion Park ou leur demi-journée d’excursion dans le Cradle of Humankind (Berceau de l’Humanité).

Lésai, un carrefour ethnique et culturel

La naissance du village remonte en 1995. Des fermiers d’origine ethnique différente ont choisi d’y cohabiter en harmonie, le but étant de créer un village-vitrine reflétant les différents aspects de la culture sud-africaine. Cinq tribus autochtones s’y rencontrent : les Khosa, les Zulu, les Pedi, les Ndebele et les Sotho. Le nom de Lesedi est dérivé d’un mot sesotho traduit par « lumière ». Durant votre bref séjour, vous aurez le droit à une expérience tribale au sens propre du terme. Des huttes traditionnelles en forme de cône font office d’hébergement. Elles sont habitées par cinq familles de planteurs qui élèvent du bétail et pratiquent la polyculture vivrière.

À voir et à faire au village de Lesedi

Le village est composé de cinq bâtiments de ferme au confort fantastique. Vous séjournez chez l’une des tribu ; le chef de tribu vous offrira l’hospitalité, il vous servira de guide et vous accompagnera durant tout le circuit. Les visites de jour attirent le plus de monde ; mais notez que des possibilités d’hébergement en famille d’accueil sont ouvertes aux touristes.

Après votre installation, le chef de village vous fera une présentation multimédia retraçant l’histoire des peuples autochtones sud-africains. Vous rencontrerez les autres habitants de Lesedi et pourrez faire une vision comparative des mœurs, des modes d’habitation et de l’organisation sociale de chaque tribu. Le bétail paissant dans les prairies, le bruit des poules dans l’arrière-cour, les paysages de savane à perte de vue donnent un vibrant tableau de la brousse africaine.

La visite sera suivie d’un déjeuner continental (facultatif, mais vivement conseillé). Lesedi possède une salle de restauration capable d’accueillir jusqu’à 200 personnes. La déco du restaurant change d’une section à l’autre, incarnant les savoir-faire artisanaux de l’Afrique du Sud, de l’Afrique du Nord et de l’Afrique de l’Est. Ne quittez pas le village sans rapporter un ouvrage de tissage, de vannerie ou des bibelots africains.

Le meilleur est réservé pour la soirée. Une manifestation de danse africaine - la danse boma - est à l’ordre du jour. Pour la découvrir, les touristes sont invités à un dîner buffet somptueux dans le restaurant Nyama Choma. Les plats sont des préparations typiquement africaines. Si le potjieko, le rôti de bœuf ou le pudding de malva séduisent tous les gourmands, certains plats de gibier demandent des palais aventureux pour les apprécier. Vous pourrez tester un ragoût de crocodile, des vers mopane frits ou une grillade de phacochère. À la fin du repas, ne manquez pas l’ambiance festive autour du feu de camp, quand les villageois vous conteront la légende de leurs ancêtres, un verre de mamba à la main (une boisson fruitée d’origine locale). Sous le clair de lune, ils entonneront de vieilles mélodies accompagnées de pas de danse.

Infos pratiques

Quand partir ?

La période d’octobre à mars est la haute saison touristique à Johannesburg. Pour ne pas étouffer sous les flux d’estivants et la chaleur, songez à prendre des dates en avril, en mai, ou, mieux encore, en septembre. Vous pourrez profiter au calme du village de Lesedi.

Comment s’y rendre ?

Le moyen le plus sûr et le plus pratique pour s’y rendre est de louer un véhicule privé. Le village culturel de Lesedi est à une dizaine de kilomètres de l’aéroport de Lanseria. L’entrée du village est au bord de la route R512 qui mène à Sun City.

Horaires

Les visites se font en deux vagues : à 11 h 30, puis à 16 h 30. La visite guidée dure trois heures au maximum. Des hébergements en famille d’accueil sont proposés aux touristes qui veulent rester une nuit.

Dans les environs…

Non loin du village, d’autres attractions touristiques pourraient vous intéresser :

- Le sun city ;

- Le parc national du Pilanesberg ;

- Le Lion & Safari Park ;

- Le zoo de Johannesburg.

Membre de Nomadays
Le réseau de spécialistes locaux

Bonjour

Je suis Patricia de "Passion Africa Travel ". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Appelez-nous au
+27 (0) 73 714 3732