Où observer les manchots du Cap ? - Voyage Afrique du Sud - Passion Africa Travel
Observer les manchots du Cap : tout ce qu’il faut savoir

Observer les manchots du Cap : tout ce qu’il faut savoir

18 déc. 2023

Vous souhaitez voir les manchots du Cap lors d’un voyage en Afrique du Sud ? Des sites où se trouvent les colonies en passant par les règles de bonne conduite pour les observer sans leur nuire, on vous livre tout ce qu’il faut savoir pour observer ces oiseaux marins menacés d’extinction.

Quelques mots sur les manchots du Cap...

  Observer les manchots du Cap : tout ce qu’il faut savoir  

Le Manchot du Cap est une espèce de manchots, le seul d’Afrique, qui vit exclusivement près des côtes du sud de l'Afrique. Ces adorables créatures mesurent entre 60 et 70 cm et pèsent entre 2 et 4 kg. 

Ils se caractérisent par un plumage noir au niveau du dos et blanc sur le ventre avec quelques tâches noires spécifiques à chaque individu. On distingue parfois de petites taches roses au-dessus des yeux chez les manchots adultes. Il s’agit de glandes thermorégulatrices.

Les manchots du Cap se nourrissent principalement de poissons (notamment des sardines et des anchois) et de petits invertébrés marins (comme les calamars, crustacés...). Ce sont des espèces monogames dont la saison de reproduction a lieu entre mars et mai. 

 

Bon à savoir : Quelle différence entre les pingouins et les manchots ?

Pour différencier les pingouins des manchots, il suffit de se référer à deux éléments : leur habitat et leur capacité à voler. En effet, les pingouins sont répartis à travers l’hémisphère nord et peuvent voler. En revanche, les manchots vivent plutôt dans l’hémisphère sud et sont incapables de voler.

 

Où voir les manchots du Cap en Afrique du Sud ?

  Observer les manchots du Cap : tout ce qu’il faut savoir  

Comme on le disait, les manchots du Cap vivent exclusivement autour des côtes d’Afrique du Sud. Il s’agit d’une espèce endémique d’Afrique australe qui évoluent en colonies sur 24 îles situées entre la Namibie et l’Afrique du Sud, plus précisément entre l’île Hollamsbird (Namibie) et l’île Bird et Algoa Bay (Afrique du Sud), à proximité de Port Elizabeth.

Voici les deux lieux incontournables pour observer les manchots du Cap lors d’un séjour en Afrique du Sud : 

Boulders Beach

Boulders Beach est sans doute l’endroit le plus populaire pour observer les manchots du Cap dans leur habitat naturel. Et pour cause, cette plage située près de Simon’s Town, à seulement 30 minutes du centre-ville du Cap sur la route en direction du Cap de Bonne-Espérance, abrite une colonie de plus de 3000 manchots. 

Appartenant au Parc National Table Mountain, Boulders Beach, les visiteurs doivent payer pour accéder à la plage (176 Rand pour les adultes, soit environ 8 euros et 88 Rand pour les enfants de 2 à 11 ans). L’argent récolté contribue à la protection du parc et des manchots du Cap.

Stony Point 

Localisé près du village de Bettys-bay, le long de la Route des Baleines, Stony Point est l’autre lieu incontournable pour voir les manchots du Cap en Afrique du Sud. Mais contrairement à Boulders Beach, le site est beaucoup moins fréquenté des touristes. C’est donc l’endroit idéal si vous souhaitez les observer sans être pressé, ni bousculé. On y trouve aussi deux autres espèces impressionnantes : les cormorans des bancs et de cormorans du Cap.

Une espèce menacée d’extinction

  Observer les manchots du Cap : tout ce qu’il faut savoir  

Au début du XIXème siècle, la population de manchots du Cap s’élevait à environs 4 millions d’individus. Aujourd’hui, on en compterait à peine plus de 55 000 individus à travers l’Afrique du Sud et la Namibie.

D’après les dernières estimations, l’Afrique du Sud ne compterait désormais plus qu’environ 10 000 couples en âge de se reproduire (4000 en Namibie). C’est cinq fois moins que la population minimale considérée comme nécessaire pour permettre à l’espèce de subsister jusqu’en 2100. Pour vous donner une idée, le manchot du Cap est plus menacé que le rhinocéros blanc. 

Si la population des manchots du Cap a largement diminué, c’est parce qu’elle fait face à diverses menaces : 

  • La chasse : les œufs de manchot ont longtemps été considérés comme un mets luxueux ;
  • La surpêche : qui entraîne une raréfaction de leur nourriture ;
  • La quasi-disparition du guano : cette matière organique provenant de l'accumulation et du vieillissement d'excréments et de cadavres d'oiseaux marins a largement été utilisé par l’homme pour en faire de l’engrais alors que les manchots l’utilisent pour construire leurs nids ;
  • Les marrées noires : ils ont été victimes de plusieurs marées noires dont, les plus récentes, celles du MV Apollo Sea en 1994 et celle causée par le naufrage du MV Treasure en 2000 ;
  • La pollution marine et sonore : depuis 2016, la baie d’Algoa est la première route maritime du pays à autoriser le ravitaillement en carburant offshore, directement d’un navire à un autre.
  • Le dérèglement climatique.

Au vu de la situation, le manchot du Cap est désormais une espèce protégée qui a été classée sur la liste rouge des espèces menacées par l’Union internationale pour la conservation de la nature (IUCN). 

Pour éviter l’effondrement des colonies de manchots du Cap, les associations et scientifiques travaillent ensemble pour les protéger et leur créer de nouveaux espaces protégés. C’est le cas du centre de réhabilitation de la Fondation d’Afrique australe pour la conservation des oiseaux côtiers (Sanccob) qui, chaque année depuis 1968, prend soin de milliers d’oiseaux blessés, malades ou abandonnés, avant de les relâcher à la vie sauvage. 

Par ailleurs, une première colonie artificielle a vu le jour à environ deux heures de route de Stony Point : la réserve De Hoop.

 

Règles de bonne conduite pour observer les manchots du Cap

Si de nombreux efforts sont effectués par les associations afin de protéger les manchots du Cap, les voyageurs aussi, doivent contribuer à leur protection.

Pour ce faire, il convient d’adopter des règles de bonne conduite si vous avez la chance de voir des manchots du Cap lors d’un voyage en Afrique du Sud :

  • Être le plus silencieux et discret possible,
  • Tenir une distance de sécurité pour ne pas les effrayer et éviter la propagation de maladies,
  • Ne jamais tenter de les toucher ou de les approcher,
  • Ne jamais essayer de les nourrir pour ne pas perturber leur régime alimentaire et dérégler les écosystèmes.

 

Si vous souhaitez en savoir plus et voir les manchots du Cap de près sans leur nuire, on vous conseille de visiter les centres du Sanccob situés dans la ville du Cap ou à Centre Gqeberha.

 

Florine Dergelet

Membre de Nomadays
Le réseau de spécialistes locaux

Bonjour

Je suis Patricia de "Passion Africa Travel ". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Appelez-nous au
+27 (0) 73 714 3732